Jacques Calonne dans Arts-Libre de La Libre Belgique

Un Calonne resplendissant. Survivant de CoBrA, poète de la ligne enjouée… par Roger-Pierre Turine

Jacques Calonne expose à la Galerie ‘t Kint à Bruxelles

Jacques Calonne expose à la galerie Harold ‘t Kint – Vernissage le 27 avril 2017 à partir de 17h – 31 rue Ernest Allard (Sablon) à 1000 Bruxelles – Exposition jusqu’au 27 mai 2017

Les oeuvres de Jacques Calonne arrivent sur Artstack

calonne-theartstack
Les oeuvres de Jacques Calonne arrivent sur Artstack

Vidéo inédite : Jacques Calonne chante « Sombre dimanche »

Vidéo inédite : Jacques Calonne chante « Petit chagrin »

Nouveautés en ligne

Sur le site web de Jacques Calonne, vous pouvez désormais :

Noctuelles : Groprix du livre

Une succulente nouvelle : Noctuelles de Jacques Calonne a décroché ce 20 septembre 2015, le Groprix du livre lors de la quatrième édition du Festival international du film grolandais de Toulouse (Fifigrot) axé très pataphysiquement sur l’humour corrosif à l’assaut de tous les tabous.

L’affaire n’était pas gagnée d’avance mais les dernières hésitations du jury ont été pulvérisées grâce à une formidable conférence de notre ami Frédéric Baal dans la librairie Terra Nova de Toulouse au cours de laquelle il a tressé des ponts de lianes entre l’oeuvre et la vie de Jacques Calonne et l’esprit goguenard grolandais.

Les autres ouvrages en lice, tous parus en 2015, étaient les suivants :

  • Rien n’est fini, tout commence, de Raoul Vaneigem et Gérard Berréby (Allia)
  • Ceci n’est pas un blasphème, d’Ariel Kyrou et Mounir Fatmi (Actes Sud)
  • Demande, et tu recevras, de Sam Lipsyte (Monsieur Toussaint Louverture)
  • Vernon Subutex (1 et 2), de Virginie Despentes (Grasset)
  • Red Necks Movies, de Maxime Lachaud (Rouge Profond)
  • Les Vieux Fourneaux 2, de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano (Dargaud).

Vernissage le 11 juin 2015 à la Galerie Albert Dumont

TERZETTO-NOCTUELLES

Noctuelles : La Borgne Agasse vue par Jean-Louis Colot

Espace Livres : Jacques Calonne par Edmond Morrel

Interview de Jacques Calonne et Sylvie Van Hiel Broodthaers par Edmond Morrel pour Espace Livres.

J’ai redécouvert l’oeuvre de Jacques Calonne lorsque Frédéric Baal a attiré mon attention sur la publication d’un livre intitulé « Noctuelles » paru à l’Age d’Homme. Je comprends mieux aujourd’hui l’enthousiasme de Baal lorsqu’il m’a écrit un premier courriel pour m’annoncer la sortie du livre ; je comprends aujourd’hui l’acharnement de Sylvie Van Hiel Broodthaers à réunir les textes de Calonne, à assembler l’iconographie qui orne le livre, à réaliser les facsimilés de manuscrits aussi inattendus que la « liste de tous les accords possibles » ou « liste d’objets trouvés dans les poubelles ».