Noctuelles : Groprix du livre

Une succulente nouvelle : Noctuelles de Jacques Calonne a décroché ce 20 septembre 2015, le Groprix du livre lors de la quatrième édition du Festival international du film grolandais de Toulouse (Fifigrot) axé très pataphysiquement sur l’humour corrosif à l’assaut de tous les tabous.

L’affaire n’était pas gagnée d’avance mais les dernières hésitations du jury ont été pulvérisées grâce à une formidable conférence de notre ami Frédéric Baal dans la librairie Terra Nova de Toulouse au cours de laquelle il a tressé des ponts de lianes entre l’oeuvre et la vie de Jacques Calonne et l’esprit goguenard grolandais.

Les autres ouvrages en lice, tous parus en 2015, étaient les suivants :

  • Rien n’est fini, tout commence, de Raoul Vaneigem et Gérard Berréby (Allia)
  • Ceci n’est pas un blasphème, d’Ariel Kyrou et Mounir Fatmi (Actes Sud)
  • Demande, et tu recevras, de Sam Lipsyte (Monsieur Toussaint Louverture)
  • Vernon Subutex (1 et 2), de Virginie Despentes (Grasset)
  • Red Necks Movies, de Maxime Lachaud (Rouge Profond)
  • Les Vieux Fourneaux 2, de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano (Dargaud).

Vernissage le 11 juin 2015 à la Galerie Albert Dumont

TERZETTO-NOCTUELLES

Noctuelles : La Borgne Agasse vue par Jean-Louis Colot

Espace Livres : Jacques Calonne par Edmond Morrel

Interview de Jacques Calonne et Sylvie Van Hiel Broodthaers par Edmond Morrel pour Espace Livres.

J’ai redécouvert l’oeuvre de Jacques Calonne lorsque Frédéric Baal a attiré mon attention sur la publication d’un livre intitulé « Noctuelles » paru à l’Age d’Homme. Je comprends mieux aujourd’hui l’enthousiasme de Baal lorsqu’il m’a écrit un premier courriel pour m’annoncer la sortie du livre ; je comprends aujourd’hui l’acharnement de Sylvie Van Hiel Broodthaers à réunir les textes de Calonne, à assembler l’iconographie qui orne le livre, à réaliser les facsimilés de manuscrits aussi inattendus que la « liste de tous les accords possibles » ou « liste d’objets trouvés dans les poubelles ».

Jacques Calonne : Dédicace à La Borgne Agasse

Samedi 2 mai 2015, entre 16h et 19h, Jacques Calonne dédicacera son livre Noctuelles à la librairie La Borgne Agasse, 30 rue Anoul, 1050 Bruxelles. Tél: 02 511 84 42.
Compositeur de musique « radicale », ténor mondain, membre de Cobra, diplômé du Journal de Mickey, grand admirateur de François Coppée (que Mallarmé osa qualifier d’ « épicier de la poésie »), l’insaisissable Calonne, Fantômas du Bruxelles nocturne, inventeur de la bombe à caca, redoutable spécialiste des mauvaises odeurs, continue à déployer son empire vermiculaire et souterrain à travers les capitales de l’Europe. Sous des dehors débonnaires, ce Montois Cayaux est à l’origine de l’effondrement de l’oeuvre d’art de la rue de Nimy. Sylvie Van Hiel Broodthaers a rassemblé ici des textes de ce personnage sulfureux, et maints témoignages de ses ami(e)s et connaissances.

La Libre : « Plus libre que lui, tu meurs ! »

150417-la-libre

Le Vif L’Express : La ballade du grand nocturne

Cliquer sur l’article pour agrandir.

le-vif-l-express

Noctuelles : rencontre entre Jacques Calonne et Frédéric Baal chez Tropismes

Le Carnet et les Instants : Jacques Calonne, l’insaisissable noctuelle par Pierre Malherbe

Outre une délicate pièce pour piano de Maurice Ravel, dédiée à Léon-Paul Fargue, il existe une myriade de noctuelles, près de vingt-cinq mille espèces à la surface de la terre, semble-t-il, et qu’on appelle un peu plus anonymement des papillons de nuit…

Lire la suite de l’article de Pierre Malherbe pour Le Carnet et les Instants, Revue des Lettres belges francophones.

La sortie de Noctuelles vue par Jean-Louis Colot

Jacques Calonne et Frédéric Baal chez Tropismes pour la sortie de Noctuelles.
Jacques Calonne et Frédéric Baal chez Tropismes pour la sortie de Noctuelles. Cliquer pour voir l’image en grand.