Le Carnet et les Instants : Jacques Calonne, l’insaisissable noctuelle par Pierre Malherbe

Outre une délicate pièce pour piano de Maurice Ravel, dédiée à Léon-Paul Fargue, il existe une myriade de noctuelles, près de vingt-cinq mille espèces à la surface de la terre, semble-t-il, et qu’on appelle un peu plus anonymement des papillons de nuit…

Lire la suite de l’article de Pierre Malherbe pour Le Carnet et les Instants, Revue des Lettres belges francophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.